Fiat 500

Fiat 500

Il y a quelques mois, Fiat levait enfin officiellement le voile sur sa toute nouvelle 500, qui évoluait alors en profondeur en adoptant une inédite motorisation 100 % électrique, tout en s’offrant un style revu dans son intégralité.
Une nouvelle mouture un peu plus grande et un peu moins féminine mais qui gagne néanmoins en polyvalence, avec un habitacle plus spacieux, entre autres. Celui-ci voit également sa présentation évoluer, devenant alors bien plus épuré, tout en montant en gamme. Un nouvel écran tactile de 10,25 pouces prend en effet place sur la planche de bord, assisté d’un combiné numérique de 7 pouces placé devant le conducteur. Ceux qui souhaitent encore plus de praticité pourront quant à eux se tourner vers la nouvelle et inédite version 3+1, qui se distingue par sa petite porte antagoniste placé côté passager, facilitant ainsi l’accès aux places arrière. A noter que la nouvelle Fiat 500 est toujours disponible en version standard et en cabriolet, comme la précédente génération

En s’asseyant au volant, on s’aperçoit tout de suite qu’il y a plus de place que dans une 500 thermique. En élargissant l’habitacle de 42 mm, et en profitant de l’architecture électrique de la voiture, Fiat a pu dégager de l’espace pour le mobilier intérieur et les occupants. La console centrale disparait et, autre différence avec les 500 “normales”, le volant s’ajuste dans les deux sens. La position de conduite est nettement meilleure dans cette livrée électrique, certes un petit peu plus encombrante sur route, mais qui reste une vraie citadine.

Tout nouveau système d’infodivertissement UConnect 5 a été réalisé aux côtés d’Harman et Magneti Marelli, avec TomTom pour la navigation avec info trafic et la possibilité de mises à jour à distance pour l’ensemble. Il est basé sur Android Automotive offre des graphismes très modernes et une magnifique navigation GPS à la fois rapide à programmer et efficace dans son guidage, très précis. Il est facile de personnaliser l’écran d’accueil, tout se fait de manière très instinctive et la réactivité de l’ensemble est appréciable. Il est vrai que l’auto, aussi technologique soit-elle, est présentée comme devant être « aussi simple qu’un iPhone ».

Alors que la nouvelle 500 n’était disponible jusqu’à présent qu’en série spéciale de lancement La Prima au tarif pour le moins dissuasif de 34 900 €, Fiat vient de dévoiler une gamme complète composée de quatre finitions : Action, Passion et Icône et Icône Plus. Si la première se contente d’un équipement limité (support pour smartphone à la place d’un écran tactile, jantes de 15 pouces, démarrage mains libres), elle a l’avantage de proposer une petite batterie de 23,7 kWh qui fournit sa puissance à un moteur de 95 ch. Forcément, l’autonomie sera très limitée, puisque donnée pour 185 km en moyenne WLTP et 240 km en ville. Mais pour une voiture avant tout destinée aux centres urbains, cela permet d’afficher un prix d’entrée bien plus doux qu’auparavant.

En plus de ces finitions, il sera possible d’opter pour des packs à vocation technologique, de confort ou de style afin de disposer de la caméra de recul, de la conduite autonome de niveau 2, du détecteur d’angle mort ou encore des rétroviseurs extérieur dégivrants… Par ailleurs, comme sur la 3 portes et le Cabrio, une série limitée baptisée « La Prima »est proposée pour le lancement de la version 3+1. Elle sera disponible en trois teintes (Rose Gold, Glacier Blue et Onyx Black) et disposera, en plus de la finition Icône Plus, du régulateur adaptatif avec maintien actif dans la voie.

Cet article a 3 commentaires

  1. Yonatan

    Magnifique article !

  2. Ethan

    Très belle voiture

Répondre à Yoel Annuler la réponse