Jaguar i-Pace

Jaguar i-Pace

Première voiture électrique du constructeur britannique, la Jaguar i-Pace a été révélée en novembre 2016 au salon de Los Angeles. Sa commercialisation a débuté en 2018.

A mi-chemin entre une berline et un SUV, la i-Pace bénéficie d’un design unique au sein de la gamme Jaguar même si certains éléments restent empruntés à d’autres modèles du constructeur.  Longue de 4,68 mètres, elle est décrite comme « la voiture de sport cinq places la plus intelligente qui soit ». A l’été 2020, une mise à jour très légère apporte une calandre soit chromée, soit noire selon versions.

En indiquant au GPS la destination à rallier, l’ordinateur de bord est d’ailleurs capable d’estimer l’autonomie restante, en tenant compte de la topographie du parcours. Ses prévisions se révèlent assez fiables. Mais pour les trajets sur autoroute, la mobilité électrique n’est toujours pas idéale ;l’autonomie descend alors aux environs de 260 km à cause d’une consommation constatée supérieure à 30 kWh/100 km.

La Jaguar I-Pace disposera detrois niveaux de finitions : S, SE et HSE.Toutes auront des phares à LED, un régulateur de vitesse avec lecture de panneaux, une aide au stationnement avec caméras à 360 degrés, une borne Wi-Fi 4G, ainsi qu’un système audio Meridian. « SE » ajoute sièges en cuir ou jantes 20 pouces, « HSE » peaufinant avec un régulateur de vitesse adaptatif et un freinage d’urgence jusqu’à 160 km/h.

Avec des lignes agressives, une puissance conséquente et une autonomie convenable, le Jaguar I-Pace fait figure de proue dans la course à l’électrique dans le segment premium. Mieux, ses atouts sont nombreux face à ses futurs rivaux dont les Mercedes EQC et Audi e-tron présentés cette année, ou le BMW iX3 prévu pour 2020. Ils seront certainement plus chers vu leurs batteries et leurs puissances supérieures (500 km environ pour 500 chevaux).

Cette Jaguar i-Pace vous plaît? Notez-la
5/5

Laisser un commentaire