Voiture

Comment connaître l’âge de sa courroie de distribution ?

Si le remplacement de la courroie de distribution doit se faire tous les 5 à 10 ans, connaître son âge n’est toujours pas un simple exercice chez tous les conducteurs de véhicule. Il faudra miser sur le kilométrage, la motorisation ou encore le mode de conduite pour déterminer l’usure de la sangle.

Astuces pour déterminer l’âge de sa courroie de distribution

Pour des raisons de sécurité, il est important de vérifier régulièrement l’état de votre courroie de distribution. L’âge de l’outil dépend de plusieurs critères entre le bruit, les symptômes présentés et la fréquence de changement.

A voir aussi : Comment casser une courroie de distribution ?

Vérifier le bruit émis par la courroie de distribution

Une courroie de distribution usée génère des bruits spécifiques, dont le sifflement qui augmente au fur et à mesure que le régime moteur croît. Lorsque votre courroie émet un bruit de claquement qui grimpe également avec plus de tours, sachez que l’usure se profile à l’horizon et vous devrez penser à la changer.

Prendre en compte l’état de la courroie de distribution

Lors de la vérification de l’état de votre courroie de distribution, les à-coups et l’émission de vibrations sont les principaux signes qui annoncent son remplacement. En présence de ces symptômes, il est conseillé de la changer dans l’immédiat, car la rupture de la courroie ne saura tarder.

A lire en complément : Combien coûte une S63 AMG ?

Tenir compte de la fréquence de changement de sa courroie de distribution

La période de remplacement de votre courroie de distribution dépend aussi de votre fréquence habituelle de changement de la pièce. En effet, avec une occurrence de remplacement régulière, il devient plus facile d’identifier l’âge et le moment idéal pour passer à un nouveau modèle.

La durée de vie de votre courroie dépend en réalité des marques de voiture ou encore des modèles. Toutefois, dans l’idéal, il faut remplacer votre courroie de distribution tous les 5 ans pour éviter d’abîmer les pièces du moteur de votre véhicule.

Comment vérifier l’usure d’une courroie de distribution ?

Afin de vérifier l’état d’usure de votre courroie de distribution pour un éventuel remplacement :

  • ouvrez le capot de la voiture ;
  • suivez les indications de votre livret technique pour accéder à la courroie. Elle se loge généralement à l’avant droit du moteur ;
  • après avoir accédé à la courroie enveloppée par la courroie d’accessoire, le tendeur, le tuyau retour du réservoir, il ne vous reste plus qu’à vérifier si celle-ci est craquelée ou fissurée.

Si votre courroie de distribution est encore neuve, vous y verrez des inscriptions bien lisibles. Elle doit avoir une surface bien lisse.

Les risques encourus en cas de non-remplacement de la courroie de distribution

Un remplacement tardif de la courroie de distribution peut engendrer des dégâts importants sur votre moteur. En effet, si cette dernière vient à se rompre pendant que vous conduisez, les pistons vont s’entrechoquer avec les soupapes qui sont ouvertes en même temps. Cette collision provoque une casse moteur irréversible et coûteuse à réparer.

Pour éviter une telle situation, pensez à bien remplacer la courroie tous les 5 ans ou tous les 100 000 km parcourus selon le modèle du véhicule et son usage. Un bon entretien de son véhicule permet aussi d’éviter ce genre d’accident.

Si vous n’avez pas pris en compte l’âge ni le kilométrage parcouru par votre voiture pour changer la courroie, prenez rendez-vous chez un garagiste pour vérifier l’état réel de celle-ci. Le professionnel saura évaluer si elle doit être remplacée immédiatement ou non.

Pour garantir la longévité de votre moteur et assurer votre sécurité ainsi que celle des autres usagers en circulation routière, pensez à procéder au remplacement régulier et bien chronométré (selon les indications du constructeur) de votre courroie.

Les étapes à suivre pour remplacer efficacement sa courroie de distribution

Le remplacement de la courroie de distribution est une opération délicate qu’il vaut mieux confier à un professionnel. Si vous êtes bricoleur et que vous souhaitez le faire vous-même, voici les étapes à suivre pour remplacer efficacement votre courroie.

La première étape consiste à préparer son matériel. Vous aurez besoin d’un cric, de chandelles, d’une clé dynamométrique ainsi que des outils habituels (tournevis, clés plates…). Il conviendra aussi d’acheter une courroie neuve qui doit être parfaitement adaptée au modèle du véhicule concerné.

La deuxième étape consiste à démonter les caches moteurs et accessoires : alternateur, pompe à eau ou encore la roue dentée. Cette dernière doit être positionnée sur le point mort haut avant l’extraction du cache arbre à came afin de repérer sa position par rapport aux autres pièces mobiles. Il ne faut pas oublier non plus de débrancher la batterie pour éviter tout risque électrique pendant l’intervention.

Vient l’étape cruciale : le calage du moteur. C’est effectivement cette phase qui va permettre de vérifier le bon alignement des poulies entre elles et avec les marques associées sur le bloc-moteur ou dans certains cas sur certains éléments comme une cloche plastique. Le respect scrupuleux des indications fournies par le constructeur permettra un changement serein et sécurisé sans provoquer des dommages irrémédiables.

Une fois le moteur calé, il suffit de démonter la courroie usagée et de procéder à l’installation de la nouvelle courroie en suivant les instructions du fabricant. N’oubliez pas d’utiliser une clé dynamométrique pour respecter les couples de serrage spécifiques selon le modèle du véhicule. Il faudra aussi veiller à ne pas endommager les éléments tels que les galets tendeurs et/ou les guides associés à la distribution.

Après avoir vérifié que tout est correctement remonté (accessoires, cache-courroie…) ainsi que certains réglages comme celui, par exemple, des soupapes sur certains moteurs, vous pouvez redémarrer votre voiture en toute sécurité!

N’oubliez surtout pas qu’un changement effectué dans les règles de l’art peut éviter des accidents graves qui peuvent coûter très cher.