Transport

Où payer un ticket de parking ?

Dans le but de réguler l’usage des parkings, plusieurs pays ont instauré le stationnement payant à durée limitée. C’est une politique qui fait bien ces preuves. Pour rendre plus simples les contrôles et la collecte des droits de stationnement, plusieurs solutions de paiements sont mises au point.

Les paiements à l’horodateur

Les horodateurs sont des dispositifs électromécaniques utilisés par le pouvoir public pour percevoir les droits de parking versé par les automobilistes. On retrouve souvent ces appareils sur des parkings qui proposent un stationnement limité et payant. Elle facilite la vie aux usagers et permet aux agents de la voirie de mieux contrôler les stationnements.

A lire en complément : Les secrets d'une réservation sereine pour le tunnel sous la Manche en moto

Pour payer avec un tel dispositif, vous pouvez utiliser des pièces ou une carte bancaire. L’utilisateur à la possibilité d’y mettre au maximum 25 pièces. La machine accepte les pièces de 10 centimes. Il est aussi possible d’effectuer un paiement sans contact en utilisant un smartphone.

Vous pourriez faire usage de l’horodateur pour souscrire à un forfait jour, semaine ou mois. Cependant, cette offre sera disponible uniquement dans votre secteur de résidence. Ceci pourrait être un excellent moyen d’économiser le temps passé chaque fois devant l’une de ces machines.

A découvrir également : Prix changement radiateur voiture : coût et facteurs à considérer

Les tickets fournis par l’horodateur présentent plusieurs informations telles que : la date, l’heure, la durée de stationnement, l’emplacement du parking, un code pour détecter les faux tickets, etc. Peu à peu, les communes optent pour une dématérialisation des tickets. Les usagers n’ont plus l’obligation de les mettre derrière le pare-brise. Mais, les tickets en papier peuvent toujours être tirés à la demande de l’utilisateur.

Les paiements via Application mobile

De plus en plus de communes optent pour l’utilisation d’Application Mobile pour le paiement des droits de stationnement. Cette digitalisation simplifie la vie aux usagers et aux contrôleurs. Par exemple, la ville de Lyon propose une application nommée « Flowbird ». Son téléchargement peut se faire depuis l’App Store ou Google Play.

La mairie de Toulouse met également à la disposition de ces habitants une Application pareille. Il s’agit de « Park Now », qui est compatible avec iOS et Android. Pour l’inscription sur l’App, vous devez renseigner les coordonnées de votre carte bancaire, l’immatriculation du véhicule puis vos coordonnées. L’interface est assez intuitive pour une bonne expérience utilisateur.

L’application la plus utilisée par plusieurs régions est Paybyphone.fr. Le téléchargement et l’inscription sont entièrement gratuits, puis sans engagements. Pour les paiements, il faut juste sélectionner la zone (où permettre l’accès à votre localisation), entrez la durée de stationnement et l’immatriculation du véhicule. Pour les cas particuliers (services de remorquage, ambulance, etc.), rapprochez-vous des autorités de votre ville.

Les paiements en ligne sur le site de la ville

Au-delà des paiements via une application mobile, il est aussi possible de régler ses droits de stationnement en ligne. Certaines villes proposent des plateformes dédiées pour permettre aux usagers d’effectuer leur paiement sans se déplacer.

La ville de Paris offre une interface web nommée ‘Paris Stationnement’. Vous pouvez vous y connecter par le biais d’un ordinateur ou d’un téléphone portable compatible avec internet. Cette plateforme sert aussi à faire votre demande de carte résidentielle (plus communément appelée ‘vignette’) et autres démarches administratives liées au stationnement. Pour payer votre ticket sur cette plateforme, vous devez renseigner l’immatriculation du véhicule ainsi que la durée souhaitée.

Dans le même registre qu’à Paris, la ville de Lille utilise un système similaire via son site officiel. Après avoir entré vos informations personnelles (nom, prénom, adresse mail), l’enregistrement peut commencer. Un lien est envoyé dans votre boîte mail pour vérifier votre compte utilisateur, puis vous aurez accès à tous les services mis à disposition, dont le paiement par carte bancaire.

Donc, plusieurs options sont disponibles pour éviter toute erreur lors du règlement des frais occasionnés dans le cadre des tickets de parcmètres.

Les paiements en espèces dans les commerces partenaires

Les commerces partenaires sont une autre alternative pour le paiement des tickets de stationnement. Certaines villes comme Rennes et Nantes proposent ce mode de paiement à leurs usagers.

À Rennes, les commerçants affichant le logo ‘PayByPhone’ permettent aux usagers d’acheter un ticket via l’application mobile ou en espèces. Il suffit ainsi de se rendre chez l’un des partenaires agréés par la ville, payer le montant indiqué et obtenir un reçu valable pour stationner sur une place payante.

De son côté, la ville de Nantes a mis en place un système similaire avec son partenaire ‘Piaf’. Ce service est disponible dans certains quartiers (Bouffay, Decré-Cathédrale et Graslin) où il est possible d’acheter son ticket directement auprès du commerçant participant au programme Piaf.

Malgré ces dispositifs pratiques et efficaces, il faut noter que certains comités de quartier ont émis des critiques quant à cette solution qui encouragerait, selon eux, la consommation inutile dans les zones concernées. Toutefois, cela reste une option intéressante si vous n’êtes pas équipé d’une carte bancaire ni même d’un téléphone portable compatible internet. …